Publié dans le ForumInfo n°18, juin 2006
Dossier Energie

Très répandu en Asie, et arrivé à Orsay l’an dernier, le VAE pourrait bien surprendre.

VAE = Vélo à Assistance Electrique :
un moteur électrique alimenté par batterie
entraîne une chaîne secondaire qui assiste votre pédalage…

La triche est impossible : seul le pédalage déclenche le moteur, et le détecteur vérifie même dans quel sens vous pédalez ! De plus, une coupure de l'assistance est prévue au-delà de 25 km/h. Grâce à cela, ces bolides sont normalisés dans la catégorie vélos (pas d'assurance spécifique, droit aux accès vélo, ni casque obligatoire, ni immatriculation).

Notre heureux orcéen utilisateur, qui est tout sauf un sportif émérite, catégorie vétéran de surcroît, n’hésitera pas à vous l’affirmer : ce gadget, dont il abuse depuis Saclay jusqu’aux Ulis, rend les pentes de la vallée moins raides.

Le VAE se développe, les modèles et les distributeurs se multiplient. Un marché de l’occasion voit même le jour.

Et le coût de ces bijoux : entre 1 000 € et 1 500 € (modèles d’importations pour bricoleurs débrouillards à moins de 500 €). Ajoutez une batterie tous les 3 ans, plus l’électricité. Quoiqu’il en soit, comparé à une voiture…

Site web: www.espacemobelec.fr