Pour l’ouverture d’une véritable concertation, nous exigeons un moratoire

L’État a décidé autoritairement d’engager, sans délais, une vaste opération d’aménagement du Plateau de Saclay. L’avis des élus locaux et des citoyens est ignoré. Le projet ne tient aucun compte des besoins des populations concernées (habitants, salariés, étudiants, agriculteurs) en matière de logement, de transports, de services et d’emploi. L’environnement est sacrifié, la politique de concentration des laboratoires de recherche sur le plateau ne répond pas aux enjeux actuels de la recherche publique. L’agriculture est compromise.
Pourtant la concertation est une obligation légale. Nous demandons la saisine de la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) et de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques.
Les citoyens doivent être entendus et respectés. Nous exigeons un moratoire sur le projet pour donner le temps de la concertation et d’un large débat public.

En attendant de trouver une solution fiable permettant de signer la pétition en ligne, vous pouvez télécharger la version papier ici.

Adresse de retour de la pétition : Collectif GALU – 204 rue de Paris – 91120 PALAISEAU