Tribune parue dans l'édition de samedi de l'Humanité et à lire ici