A l’image de l’installation de Nano-Innov (cf article précédent) l'aménagement du plateau de Saclay apparaît comme une vaste opération immobilière de déménagements d'emplois.

On tente attirer des entreprises , mais il n'y a toujours pas d'emploi créé

C’est le cas du centre de recherche d'EDF-DER. Les plans de masse des bâtiments sont déjà diffusés et les employés de la DER de Clamart promis à 20 ans d'encombrements pour se rendre à Saclay. Création d'emplois? Que nenni – c'est à nouveau un coup d'aspirateur d'une équipe existante. Les 900 chercheurs de EDF R&D  n'apprécient pas vraiment ce projet et enrage de devoir quitter Clamart alors que le tramway y arrive enfin pour se retrouver à Saclay et son métro en 2030! (cf. ce communiqué de SUD-Energie  qui réclame la reconstruction sur place, à Clamart!).

On fanfaronne en claironnant des noms prestigieux

Ce ne sont que des implantations administratives et commerciales, comme celles de Motorola, Freescale, Honeywell à Saint-Aubin (Algorithmes) ou de Razel à Saclay, Il y a même des implantations virtuelles: celle de l'Exascale Computing Research Center (de l’entreprise Intel), qui avait été annoncée à grand renfort de communiqués de presse mais la boîte s'installera finalement dans les locaux de l'UVSQ, à Versailles. Le plateau de Saclay ne serait-il pas si attractif que cela?

Une vraie création? Horiba près de Polytechnique

Le japonais Horiba, qui a repris Jobin-Yvon dans les années 1990, va installer son quartier général européen près du bâtiment Nanno-Innov. Le site comprendra (fin 2011) 7500 m² et accueillera, en sus des employés du siège, les chercheurs de Horiba-Jobin-Yvon soit, en tout, 150 personnes. L'ambition est une fois encore, de déménager les chercheurs depuis Longjumeau cette fois-ci. Ils seront au large, 50 m² par personne! (d'après "Réussir en Essonne" février 2010)

Bref, des entreprises qui boudent le cluster, un cluster qui peine à se penser au-delà de sa dimension géographique (car pensé d’en haut), des implantations anarchiques, un gaspillage de terres agricoles, etc, c'est bien  comme nous le disons depuis des années…