L'engagement conjoint des Citoyens Actifs et Solidaires et du Parti communiste d'Orsay dans la campagne des municipales se montre très fructueux et enthousiasmant. Après des réunions en petits comités mais surtout deux réunions publiques de travail les 26 Novembre et 21 Janvier derniers, nous avons identifié les trois défis que sommes prêts à relever dans les années à venir.

 

1) Donner un nouvel élan à la vie démocratique à Orsay et à la CAPS.

 La mise en place des conseils de quartiers en début de mandature avait donné un signal encourageant. Mais aujourd'hui, en regardant comment se prennent les décisions dans des villes voisines, on comprend que la vie démocratique à Orsay n'est pas à la hauteur de ce que l'on pourrait attendre. Une déconcentration des pouvoirs est nécessaire et possible.

Quelques unes de nos propositions :

Une meilleure circulation de l'information et un meilleur partage des décisions au sein du conseil municipal, reposant sur la constitution de groupes représentatifs des différentes composantes de ce conseil, groupes qui disposeraient des moyens matériels et humains de leur action.

- Une dynamisation du fonctionnement des conseils de quartier et des commissions municipales permanentes (notamment la commission consultative des services publics locaux), une plus grande place accordée à l’initiative citoyenne et à la vie associative, au besoin par la création de nouvelles instances de participation.

- Un journal municipal plus riche en information, plus ouvert dans son fonctionnement, et incluant des pages d'expression pour les groupes constitués au sein du conseil municipal.

- Un fonctionnement démocratique de la CAPS plus transparent et qui s’attache à la participation citoyenne aux décisions.

- Une stricte limitation du cumul des mandats électifs et représentatifs.

 

2) Améliorer la mixité sociale à Orsay dans l'intérêt de tous ses habitants

Vivre dans une ville qui réunisse toutes les composantes de la société est pour nous une exigence démocratique : c'est en effet l'égalité des chances qui est en jeu, la qualité de vie de tous, à l'opposé de la constitution de ghettos de riches ou de pauvres.

Quelques unes de nos propositions :

- Défendre et renforcer les services publics pour en permettre l'accès à tous. Il s'agit tout d'abord des services publics de première nécessité comme la santé, l’éducation, ou l'eau. Nous considérons ainsi la reprise de la gestion de l'eau à Orsay en régie publique comme une action majeure de la prochaine mandature. Nous défendons aussi l'équité pour l’accès au sport et à la culture, grâce à une politique de quotient familial plus volontariste.

- Développer le logement social, en s'appuyant sur une politique urbaine de densification maîtrisée du centre-ville.

- Intervenir de façon volontariste sur le marché foncier, au service de la politique urbaine et de la lutte contre la spéculation immobilière.

- Revendiquer la réforme des impôts locaux dans le sens d'une plus grande justice sociale.

 

3) Engager la transition écologique de la ville

La transition écologique, c'est vivre tout de suite dans un cadre plus harmonieux et faire en sorte que cela soit toujours possible dans les années à venir. Orsay, ville traversée par une autoroute mais aussi au contact direct d'espaces agricoles et naturels peut réussir cette transition.

Quelques unes de nos propositions :

- Réduire la place de la voiture en ville et investir à grande échelle dans les circulations non motorisées, vélos et piétons.

- Améliorer l'offre de transports en commun.

- Privilégier des investissements durables et améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments.

- Défendre les espaces naturels et agricoles (plateau de Saclay) contre l'urbanisation et les valoriser en mettant en place des circuits courts d’approvisionnement pour les cantines scolaires et dans l’économie locale.

 

Relever ces trois défis majeurs suppose une équipe municipale motivée et courageuse, dans un contexte où la dotation de l’État aux communes menace d'être fortement réduite. La mise en œuvre de notre programme suppose donc un engagement des élus dans toutes les initiatives dépassant le cadre de la commune et notamment : pour s'opposer aux politiques d’austérités d’où qu’elles viennent ; pour défendre le maintien d’emplois de fonctionnaires territoriaux pour le personnel communal ; ou encore pour défendre des idées comme le droit de vote des étrangers non communautaires aux élections municipales.

Mais cela suppose surtout l'engagement et la vigilance quotidienne des habitantes et habitants de la ville qui tiennent à ces idées, et qui savent qu'elles ne peuvent avancer que s'ils les portent et les défendent.

Retrouvez ici la version pdf de ce texte et faites circulez !

Retrouvez ici un projet plateforme de propositions