Depuis maintenant 18 mois, des familles Roms vivent à l'usine Galland, une friche industrielle située à Villebon-sur-Yvette, et dont l'accès se fait par Palaiseau, à proximité des terrains de tennis, rugby et football le long de l'Yvette. Les conditions de vie dans l'usine sont très difficiles, les familles ne disposant pas par exemple de l'eau courante et passant une partie de leur temps à faire des allers et retours avec des jerrycans entre l'usine et le point d'eau le plus proche. Depuis le 1er Avril, ils sont menacés d'expulsion. Plus d'informations ici et .

Cette expulsion réduirait à néant tous les efforts qui ont été entrepris par ces familles avec l'aide du collectif de soutien local : scolarisation des enfants à l'école primaire et au collège, soutien juridique, actions de santé, d'intégration dans la vie économique. Car sans solution durable pour leur insertion (logement, emploi, scolarisation, santé), c'est à une situation de précarité encore plus grande qu'ils seront exposés.

Une pétition a été lancée, elle demande que l'évacuation n’intervienne en tout état de cause pas avant la fin de l'année scolaire, et que d'ici là, dans le respect de la loi, des solutions d'accompagnement soient trouvées. Elle demande en outre qu’un terrain à louer soit proposé aux habitants de l'usine, condition nécessaire à leur intégration en France.

Originaires d'Inde, les Roms ont commencé à migrer vers l'Europe vers le 15ème siècle. Ils sont aujourd'hui citoyens européens et discriminés dans tous les pays d'Europe où ils vivent. Évacuer les camps les uns après les autres, est-ce une solution humainement acceptable ? On notera d'ailleurs que leur installation dans cette usine s'est faite peu de temps après l'évacuation de camps à Evry en août 2012, sur ordre du ministre de l'Intérieur Manuel Valls, ex maire de la ville...

Que peut-on faire ?

- signer la pétition : tout citoyen peut faire ce geste :
http://www.petitions24.net/ana_aniela_ion_ricardo_vont-ils_etre_jetes_a_la_rue

- rester mobilisés, prendre contact avec le collectif de soutien local, Savalferr, que l'on peut contacter via ce blog : http://blogs.mediapart.fr/blog/claude-peschanski

- interpeller nos élus fraîchement élus, pour qu'ils interviennent auprès du Préfet. Le terrain se situe à Villebon, mais la CAPS est directement concernée par les conséquences d'une éventuelle évacuation. Si chacun redirige cette information vers nos élus, ils devront prendre position et nous dire comment ils comptent, urgemment, agir...