On a déjà dit que ce grand projet de cluster Paris-Saclay était inutile car ce n'est pas en juxtaposant sur un même territoire universités, écoles et entreprises qu'elles vont spontanément se mettre à travailler ensemble, nous y reviendrons prochainement.

On a déjà dit qu'il était autoritaire : décidé d'en haut, d'un trait de crayon, comme au bon vieux temps où les grands corps de l’État menaient le pays sur le chemin radieux du Progrès, autoroutes, centrales atomiques et déchets nucléaires compris. Un bon vieux dirigisme avec des petits morceaux de pseudo-concertation dedans, ZAC Polytechnique par-ci, ZAC Moulon par-là, des réunions avec les associations par-ci, avec les agriculteurs par-là, et le tour est joué.

Mais en se penchant sur les détails de la mise en œuvre du projet, on constate de plus qu'il apparaît parfaitement incohérent. Le cas du projet d'élargissement de la RD 36 est exemplaire :

Pour « desservir les nouveaux quartiers du sud plateau (1) », il s'agit de créer, entre Chateaufort en Yvelines et le carrefour du Christ de Saclay un monstre à 6 voies : 2 pour y faire passer un transport en commun en site propre, censé être remplacé à terme par un métro aérien, et, en plus, 2 x 2 voies pour les voitures. Oui c'est bien cela : alors que l'on aura un transport en commun à cet endroit, on le double d'une autoroute, n'est-ce pas aberrant ? Le signal parait clair : ne prenez pas les transports en commun, préférez votre bagnole. D'autant que pour la partie Est de cette route, entre le Christ de Saclay et Palaiseau, un « doublement éventuel de la voirie » est lui aussi « prévu », voici la carte (cliquez pour agrandir) :

CDT_Territoire_Sud_validée COPIL

Tout cela consommera encore quelques dizaines d'hectares de terres agricoles, dont, et c'est tout un symbole, une partie de celles de la SCI « Terres Fertiles », un collectif de citoyens qui a investi dans les terres agricoles pour les protéger et sur lesquelles est installé un agriculteur qui fournit l'AMAP « Les Jardins de Cérès ». Nous avons là  un exemple très innovant de dispositif foncier et de circuit court reliant producteurs et consommateurs qui est mis en péril par un projet de bétonnage rétrograde et de courte vue.

carte francilienne corDe courte vue ? En prenant un peu de hauteur, on comprend mieux l’objet qui motive nos élites « X Ponts » : loin d'être un simple moyen de desservir les nouvelles installations du plateau, ce projet est un élément de cette suprême visée de l'aménageur : le bouclage de la Francilienne, dans sa version « à bas coût », c'est à dire (voir les cartes) en la déviant sur la N118 et en la ralliant à l’A12 par le plateau ! Et évidemment sans se préoccuper de l’environnement du pôle urbain en projet sur le même plateau, sans tenter d’imaginer, dans le contexte du grand Paris, quelle sera l’extension de l'agglomération que cette rocade doit desservir. Bref, un aménagement dépassé par la vie avant d’être né. Cette opération rappelle la construction technocratique de la N118, dont on peut savourer la capacité à défigurer et pourrir l’ambiance de  la vallée et d’Orsay notamment.

franciliene2 corEt merci pour l’énorme supplément de voitures qui passera sous le nez des riverains de la N118 et de l'actuelle RD36 (notamment ceux d'Orsay, Saclay, Villiers le Bâcle, Chateaufort en Yvelines, Guyancourt, Montigny le Bretonneux)et pour toutes les pollutions qui vont avec. Juste au moment où l'OMS reconnaît finalement l'implication directe de la pollution atmosphérique dans l'apparition de divers cancers…
Messieurs (ou Mesdames ?) les actuels et futurs présidents de l'EPPS, pour votre information, une plainte pour « mise en péril de la vie d'autrui », a été déposée le mois dernier par l'ONG Écologie sans frontière suite à l'épisode de pollution aux particules fines. Les élus des communes qui laissent faire, voire soutiennent le projet, relèveraient alors de « non-assistance à personne en danger »...

Ce projet est quasi bouclé, comme d'autres grands projets inutiles, sauf si on se mobilise :
une pétition est lancée :
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/plateau-saclay-doublement-x-voies-rd-760.html
Et tant qu'on y est, il y a aussi une pétition nationale pour la protection des terres agricoles dans le cadre de la loi d'avenir pour l'agriculture :
https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/m-le-premier-ministre-et-m-le-ministre-de-l-agriculture-vote-de-la-loi-d-avenir-agricole-arr%C3%AAtons-de-b%C3%A9tonner-nos-terres-nourrici%C3%A8res

deux petits clic pour signer, quelques clics pour faire suivre....

(1) les citations sont extraites du contrat de développement territorial, dont le passage concernant la RD36 est ici