planches

Hier soir à la mairie, présentation par le paysagiste qui en a la charge du projet d'aménagement de l'espace situé entre entre la résidence «Elégance » en cours de construction et le parking des Planches. Cette réunion fait suite à celle qui avait eu lieu le 21 janvier dernier.

C'est ici: 

Priorité aux piétons

Première bonne surprise : l'aménagement retenu, quelque qu'il soit, reposera sur un renversement radical de la hiérarchie entre les divers usagers : les piétons auront dans tout l'espace une priorité absolue sur les autres, vélos et voitures. C'est la mise en œuvre d'une disposition récente du code de la route, les « espaces de rencontre » qui nécessitera un travail de pédagogie de longue haleine auprès des automobilistes... Un plateau surélevé marquera pour les voitures l'entrée dans cet espace, dans lequel elles seront juste tolérées. Nous avons proposé que des aménagements en amont sur la rue Racine et en aval sur la rue Charles de Gaulle étendent cet espace de « pacification » de la circulation automobile.

Des options claires

Deuxième bonne surprise : le paysagiste nous propose non pas un projet mais trois options La place (mise à jour du 18/04/2014)bien tranchées. Même si elles sont toutes encore à l'état d'ébauches et donc largement amendables comme il l'a précisé, chacune a une identité forte : la « place », le « jardin » ou le « parking ».
Il est à peine nécessaire de regarder les plans pour comprendre qu'il s'agit de trois partis pris bien différents (cliquer sur les images pour agrandir) :

  • soit une place pour se rencontrer, urbaine, avec assez peu d'espace vert, un seul Le jardin (mise à jour du 18/04/2014)arbre mais qui sera à terme de belle taille.

  • soit un jardin pour s’arrêter, se reposer avec plusieurs arbres de taille plus modeste
  • soit un parking pour, on vous le donne en mille, se garer, avec plein de belles places de parking

Le parking ne passionne pas les participants

Dans la salle, les partisans du « parking » sont assez minoritaires,Le parking (mise à jour du 18/04/2014) et les options « place » ou « jardin » remportent la plus large adhésion. A tel point que lorsque les Citoyens Actifs et Solidaires expriment leur rejet de la solution « parking » en expliquant, de façon un peu provocante, que plus on offre d'espace aux voitures plus il y en a, pas de protestation et plutôt un quasi consensus. Pas mal de suggestions constructives ont été faites et le paysagiste, très à l'écoute, les a engrangées.

Le consensus mou, l'art de ne pas choisir pour ne pas mécontenter

Et puis la déception : pour conclure la réunion, le Maire annonce que le projet, dans sa version finale, ne sera aucune des trois options, mais une sorte d'entre-trois qui s'inspirera un peu de chaque. Et de rappeler qu'il est là dans son rôle, celui de veiller à l’intérêt général...
Intérêt général ? Ou manque du courage qui consisterait à donner à cet espace une véritable identité, en cohérence avec un urbanisme durable pour cette ville et dans une optique de  transition écologique ? Faut-il, pour éviter d'en mécontenter quelques uns, adopter un projet qui ne ressemblera plus à rien, car il n'aura plus d'identité claire ? Des voitures garées au milieu d'une place avec un bout de pelouse dans un coin ?

Concertation : vite fait bien fait...

Petit commentaire au sujet de la concertation sur ce projet : une réunion en janvier, celle d'hier soir et la dernière, dans la dernière semaine d'avril, qui sera en fait la présentation de l'ébauche quasi finalisée... Car il faut, juste après, donner des instructions au promoteur pour préparer l'aménagement. C'est bien court, sachant que, de plus, aucune information sur le projet ne semble disponible sur le site internet de la mairie, aucun document n'a été distribué en réunion. L'envoi de document par mail a été promis, mais on ne voit rien venir, malgré notre insistance... En termes de partage du pouvoir et de qualité démocratique, on reste encore sur notre faim...

Mise à jour du 18/04/2014:

Hier, nous avons finalement reçu, comme sans doute les autres participants à la réunion, les plans des trois options pour ce projet, que nous nous sommes empressés de mettre en ligne dans cet article, ainsi qu'un compte rendu en 13 points, très analytique, mais qui justement ne rend pas bien compte des liens que les participants ont fait entre toutes les dimensions du projet.

En tout cas, ne trouvant pas ces informations sur le site de la Mairie (sauf erreur de notre part), les Citoyens Actifs et Solidaires se chargent de les mettre à disposition de tous ceux qui n'ont pas pu venir à la réunion... et annoncent que la prochaine (et dernière ?) réunion aura lieu le 29 Avril, 20h30, en salle du conseil municipal à la Marie. Les CAS, relais d'information de la Mairie, qui l'eut cru ? Blague à part, cela pose la question de la mise à disposition de l'information sur les projets à tous les citoyens, question sur laquelle nous reviendrons prochainement.

 

Mise à jour du 27/04/2014:scenario4_laplaceentière

 

Une/un lectrice/lecteur a proposé un aménagement alternatif (voir dans les commentaires de cet article), qui évite de voir la place traversée par la rue, en rabattant celle-ci contre le nouvel immeuble, dégageant ainsi un espace d'un seul tenant. Nous avons tenté de représenter graphiquement cette solution. Elle nous semble intéressante et mérite d'être discutée publiquement.