Nous sommes, encore pour quelques minutes au moins, le 1er avril. Alors méfiance, c’était sans doute une blague du Ministère de la transition écologique et solidaire (MTES). Mais de Rugy n’est pas connu pour son grand sens de l’humour, alors… Aujourd’hui donc, le MTES a mis à la consultation, sur son site, un projet de prolongation, pour une durée de 25 ans, des concessions d’exploitation d’hydrocarbures des sites La Croix Blanche, Vert-le-Grand et Vert-le-Petit, tous situés en Essonne.

Tout est là :

http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=1931
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=1932
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=1933

Ces sites pétroliers sont visibles de la route qui passe derrière la zone commerciale de la Croix Blanche. Certes, ce n’est pas pour ce qu’ils doivent produire que leur arrêt entraînerait la fin du réchauffement climatique… Mais du coup, symboliquement, ne pas ouvrir la possibilité de cette prolongation d'exploitation aurait été un petit signe… On sait que pour faire face à l’urgence climatique, il est nécessaire de laisser dans le sol au moins 80 % des réserves prouvées en combustibles fossiles (pétrole, gaz et charbon). Un petit geste du pays initiateur de l’accord de Paris sur le climat serait le bienvenu...

La consultation est ouverte, mais seulement jusqu'au 23 Avril. Répondons y massivement pour dire non à cette prolongation ?

A vos claviers !