- Chiche que tu fais ce que tu as promis ?
- Chiche !
- Par exemple, chiche que tu respectes la loi que tu viens de faire voter suite au Grenelle de l’environnement ?
- Euh !?!....

Oui, cela commençait comme une conversation de cour d’école…. Et cela finit comme un dialogue imaginaire entre l’Etat et l’Alliance pour la planète. L'Alliance pour la planète est un collectif qui a notamment été très actif durant le Grenelle de l'Environnement. Elle regroupe un grand nombre d'associations et ONG. Une des dernières initiatives de ce collectif est justement d'examiner les projets d'aménagement sur le territoire et de vérifier leur compatibilité ou non avec la loi issue du Grenelle de l'environnement.

Une sorte de défi à l'Etat, du style: malgré les limites de la loi Grenelle et les déceptions (pour rester très soft...) qui ont accompagné le processus, cette loi est-elle au moins respectée ? Et bien non, si l’on se fie à la carte de France des projets Grenello-incompatibles que l’Alliance a entrepris de construire.
http://www.lalliance.fr/118-Carte-De-France-Des-Projets-Grenello-Incompatibles

Cette carte se densifie de jour en jour… Sur l’Ile de France, il faut zoomer pour y voir clair ! Il y a bien entendu le projet de circuit de F1 dans les Yvelines, antithèse caricaturale d’un projet soutenable (plus d’info: http://www.contrelaf1aflins.fr)

Mais qui retrouve-t-on aussi au palmarès : le projet d’aménagement du Plateau de Saclay, bien sûr ! Avec un argumentaire aux petits oignons :  « Le projet d'aménagement d'un pôle scientifique majeur sur le plateau de Saclay se veut comme une Sillicon Valley à la française. Soit. Un projet "à la française" devrait donc comprendre les avancées du Grenelle. Ce n'est pas le cas : consommation de 800 ha de terres agricoles pour déplacer l'Université d'Orsay plutôt que de la rénover sur l'emprise existante, financement très incertain des nouveaux transports en communs, tandis que la qualité de ceux existant se détériore, absence de cohérence d'ensemble du projet entre ses composantes agricoles, activités scientifiques, logement, transport, environnement et absence de concertation avec la population. Autant d'éléments qui vont à l'encontre des articles 7 et 43 de la loi Grenelle 1 ! »

Rien à dire, synthèse lumineuse et pour ceux qui voudraient en savoir plus, un lien vers le site des CAS, bien sûr. Pour un peu, on croirait que c’est nous qui avons dénoncé le projet Saclay à l’Alliance….